Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» spectacle son et lumière le caprice des fous les 15 et 16 septembre
Ven 1 Sep - 10:42 par Invité

» DON DU SANG
Mar 30 Mai - 14:19 par Invité

» CIRQUE ROGER LANZAC A NONTRON
Sam 20 Mai - 20:23 par Invité

» PEINTRES DANS LA RUE ET MARCHE DE CREATEURS
Ven 5 Mai - 10:12 par ABJAT EN FETE

» Rando Tracteurs
Dim 19 Mar - 15:12 par Invité

» Ouverture de la pêche
Jeu 16 Mar - 15:58 par Invité

» Dictée francophone
Mer 15 Mar - 19:42 par Invité

» Don du sang
Mar 14 Mar - 22:20 par Invité

» Thé dansant
Ven 10 Mar - 20:31 par Invité

» De la ferme à l'Assiette
Lun 6 Mar - 22:54 par Invité

» Sortie du comité des fêtes de St Front La Riviére
Sam 4 Mar - 16:30 par Invité

» Super Loto
Jeu 23 Fév - 16:24 par Invité

» Conférence-Débat sur le don d'organes et la fin de vie
Jeu 23 Fév - 16:22 par Invité

» Assemblée générale du comité des fêtes de St Front la Rivière
Ven 17 Fév - 15:25 par Invité

» Soirée savoyarde
Mer 15 Fév - 12:24 par Invité

Accueil du site

Les Chantiers de la Jeunesse et la Dordogne (1940-1944). L’implantation du groupement 38 en Nontronnais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Chantiers de la Jeunesse et la Dordogne (1940-1944). L’implantation du groupement 38 en Nontronnais.

Message par Admin le Dim 10 Juil - 21:46

Jeudi 7 juillet, Francis A. BODDART était l’invité du Grhin pour évoquer l’Initiative de circonstances, les Chantiers de la Jeunesse  sont nés  officiellement le 31 juillet 1940 pour remplacer le service militaire, interdit après l’armistice. 

Au premier plan : Francis A. Boddart et Francis Gérard


Ils deviennent une institution d’État par la loi du 18 janvier 1941complétée par de nombreux textes. Chaque citoyen masculin français de 20 ans résidant en zone libre est alors tenu d’effectuer un stage de huit mois au sein d’un groupement avec la possibilité de devancer l’appel et de se rengager. Ainsi, entre 1940 et 1944, près de 400000 jeunes effectueront ce stage sous l’uniforme. Elle va concerner quatre classes d’âge dans la zone non occupée. Les Chantiers de la Jeunesse ont impliqué environ 11000 jeunes Périgourdins nés entre 1920 et 1924.
 
            Après l’occupation de la zone Sud par les Allemands, l’implantation des Chantiers est profondément modifiée.  LeGroupement 38 « Mermoz » des Chantiers de la Jeunesse, contraint de quitter les Pyrénées, va se déployer,en mars 1943, en Nontronnais.  1200 hommes rejoignent une dizaine de sites : Nontron, Champeaux-et-la-Chapelle-Pommier, Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert, La Chapelle-Montmoreau, Lussas-et-Nontronneau, Milhac-de-Nontron, Piégut-Pluviers, Saint-Crépin-de-Richemont, Saint-Front-la-Rivière, Sceau-Saint-Angel, ainsi que Brantôme. Plusieurs châteaux (Montcheuil, Jommelières, l’Âge…)  sont mis à disposition du Groupement 38 qui réquisitionne également, avec l’appui de la sous-préfecture,  des logements occupés par des réfugiés juifs allemands ou polonais.
 
            Compte tenu des besoins considérables en main-d’œuvre de l’agriculture et de la viticulture, une partie des jeunes du Groupement 38 seront mobilisés en détachements agricoles ou viticoles.  L’appel de la classe 1942 pour le  STO provoque une grosse extension des groupes du maquis. Dans de nombreuses circonstances, le STO amène l’entrée en résistance, puis le passage au maquis, des jeunes réfractaires issus des Chantiers.  Fin 1943, le Groupement 38  est intégré au Détachement forestier des Landes. Plusieurs cadres du groupement 38 vont rejoindre le mouvement de résistance « Honneur et Patrie » qui deviendra le bataillon de Guyenne.
 
            Après la fin de la guerre, les anciens des Chantiers de la jeunesse vont se fréquenter, échanger, transmettre. La mémoire des Chantiers ne se constitue pourtant pas sans difficultés. Le musée militaire des Gloires et Souvenirs du Périgord présente une tenue complète d’un jeune du groupement 38 « Mermoz » telle qu’elle était portée à Nontron en 1943. 
 

* Auteur de Les chantiers de la jeunesse et la Dordogne, 1940-1944 : de la révolution nationale à la production industrielle.  IFIE éditions Périgord, 2014.

_________________
www.nord-dordogne.fr

Admin
Admin

Nombre de messages : 1601
Age : 72
Localisation : St Estèphe 24360

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nord-dordogne.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum